• Les mouches et papillons au potager

     Focus sur la piéride du chou, la mouche du chou, l'aleurode ou mouche blanche, les mineuses (des larves de mouches ou de papillons), la teigne du poireau (un papillon) et la mouche de la carotte.

    PS: Bien entendu la plupart des papillons sont à attirer au jardin en semant

    des tapis de fleurs!

    La piéride du chou:

     

    La piéride du chou est un papillon, dont les chenilles s'attaquent principalement aux feuilles des choux, mais aussi à celles des navets, cressons, crucifères sauvages et giroflées.

    Elle fait partie de l'ordre des lépidoptères et de la famille des Pieridae. Il existe d'autres espèces de piérides, mais celle du chou est la plus commune (Pieris brassicae).

    Les mouches et papillons au potagerLes mouches et papillons au potager

     

     

     

     

    Piéride du chou                                                                                               Piéride de la rave s'attaquant également aux choux

    On peut reconnaître aisément ce papillon, qui pond des petits œufs jaunes sous les feuilles. Les chenilles (jaunes/vertes avec des tâches noires) qui en sortiront n'attendront pas pour les croquer (feuilles et cœur de la pomme).

    Période à risque: d'avril à octobre.

     

    Que faire si vous voulez manger des choux à la place des chenilles?

     

    • Attirer leurs prédateurs naturels, tels que les syrphes, chrysopes, guêpes parasites, mouches tachinaires (qui parasitent les chenilles) -photo-ci-dessous, coccinelles, certaines punaises, carabes, libellules....
    • Les mouches et papillons au potagerCf. mes articles sur les syrphes, chrysopes, coccinelles, carabes et punaises. 
      • Nombre de ces prédateurs apprécient les potagers fleuris (cosmos, mélisse, menthe etc.). En effet, la mouche tachinaire aime particulièrement la menthe en fleurs.
      • D'autres apprécieront les haies champêtres ou des abris (tels que tas de bois, de pierres...) et bien entendu pas de traitements chimiques.
    • Une bonne méthode préventive consiste à associer aux choux des plantes qui par leur odeur repousseront la piéride (bourrache, œillet d'Inde, menthe, mélisse, tanaisie -photo ci-dessous-, romarin, sarriette, sauge, thym, agastache, absinthe, tomate, ail, céleri, épinard, fenouil...) ou en l'attirant la détourneront des choux (la capucine, les cosmos).

     

    Les mouches et papillons au potager

     

    • Dès le printemps on peut asperger les feuilles des choux de purin de tomate ou de purin de tanaisie purs pour éloigner la piéride. Poursuivez l'aspersion 1 fois/semaine pendant la période de vol des papillons.
    • Autre solution: placez entre vos crucifères des feuilles ou branches de fougères, thuyas (le thuya peut rendre acide votre sol si vous en mettez trop), tomates, genêts.

    Méthode curative:

    Mais attention à n'utiliser qu'en dernier recours si vos choux sont trop infestés car ces méthodes peuvent aussi éliminer les insectes auxiliaires du jardin.

    • Pulvérisez l'intégralité de vos choux ravagés par les chenilles de purin d'absinthe (dilué à 10 % dans l'eau). Renouveler l'opération tous les 4/5 jours.
    • Pulvérisez une solution de savon noir dilué dans de l'eau sur les œufs et chenilles. A renouveler toutes les 1 ou 2 fois / semaine.

     

    Mouche du chou:

     

    La mouche du chou (Delia radicum, en latin) est un insecte diptère mesurant 6 à 8mm de long. Elle est grise avec des petites tâches noires, mais elle est très difficile à observer.

    Son asticot se nourrit des racines des plantes de la famille des crucifères / brassicacées (choux, navet, rutabaga, moutarde, radis...). Les dégâts irréversibles concernent surtout les semis et jeunes plants. Si sans raison apparente vos plants fanent, puis se dessèchent et prennent des couleurs rougeâtres, il est fort probable qu'il s'agisse de notre asticot! Les plants les plus costauds peuvent ne plus grandir!

    Les mouches et papillons au potager

    Ce futur moucheron sort de terre de début avril à début mai, les femelles ont besoin d'une température de 20°, au dessus de 22° leurs œufs et larves meurent. Ainsi, les périodes à risque se situent entre avril et octobre avec une température comprise entre 20° et 22°.

    Mouche du chou - photo de Janet Graham ©.

    Quels moyens préventifs?

    • Planter à côté des crucifères des plantes répulsives: aneth, absinthe, coriandre, tomate (à part à côté des choux rouges qui n'aiment pas la tomate)...
    • Semer plus tôt des choux précoces (dès février à l'abri, ou en mars en pépinière) ou bien des choux tardifs (en juin) pour éviter les vagues d'assauts.
    • Planter des plants vigoureux d'au moins 5/6 feuilles (il pourront de plus mieux résister aux limaces).

    Les mouches et papillons au potager

    • Enterrer le collet du chou jusqu'aux premières feuilles et butter le pied au fur et à mesure de sa croissance.
    • On peut également mettre un carton au pied du chou pour le préserver de la ponte de la mouche ou mettre un voile anti-insecte.

     

    Pour plus d'infos cf.: http://binette-et-cornichon.com/a/117/

    Merci à eux!

     

    Aleurode:

     

    L'aleurode ou mouche blanche fait partie de l'ordre des hémiptères (même famille que les pucerons), il mesure environ 2mm. Ils se nourrissent de la sève des plantes qu'ils parasitent, ce sont des suceurs-piqueurs. Les feuilles qu'ils attaquent deviennent collantes. Ils peuvent faire dépérir les plantes s'ils sont en surnombre ou leur transmettre des maladies virales.

    Les mouches et papillons au potager

     Ils en existent de nombreuses espèces, dont les plus courantes sont celles des serres (aleurodes d'intérieur), des choux (aleurodes d'extérieurs), du tabac et des citrus.

    Leurs plantes favorites: rhododendron, fuchsia, géranium, chou, solanacées (aubergine, tomate, pomme de terre), cucurbitacées (concombre, courges, melon...) haricot, fraisier, menthe, verveine...

    © Stephen Ausmus [Public domain] / Wikimedia Commons

    Quels moyens préventifs et curatifs?

    • A l'intérieur (sous serre, châssis, vérandas...) garder une atmosphère bien aérée et humide.
    • Plantes répulsives: capucine, œillet d'Inde, souci, basilic, arnica...
    • On peut utiliser du purin d'ortie en en aspergeant les feuilles.
    • Ses prédateurs: la micro-guêpe (Encarsia formosa), la mini coccinelle noire (Delphastus pusillus), la mini punaise verte (Macrolophus pygmaeus)...
    • Si l'attaque est trop sérieuse, on peut asperger un mélange de savon noir et d'eau sur les feuilles.
    • La fumigation: brûler des feuilles sèches sous forme de braises de la plante infectée à côté des plantes atteintes encore debout.

    Mineuse:

     

    Les mineuses sont des larves de mouches ou de papillons creusant des galeries dans les feuilles pour s'en nourrir. Elles en décolorent ainsi les plantes.

     

    Les mouches et papillons au potagerLes mouches et papillons au potager

     

     

     

     

     

    Mineuses à l’œuvre sur mes feuilles de bourrache.

     

    Presque toutes les plantes au potager peuvent être touchées. Mais leurs hôtes favoris sont les poireaux, le basilic, la bourrache, les laitues, le haricot, les pois (larves de mouches), mais aussi les agrumes, le marronnier, les tomates (larves de papillon), les blettes à cardes, les courgettes etc. Mais l'impact est faible, à part sur les légumes feuilles (laitues, basilic) et les poireaux, à priori. En ce qui me concerne, en cette année -juin 2018- c'est surtout la bourrache qui est la plus touchée!

    Les mouches et papillons au potager

    La mouche du poireau (Phytomysa gymnostoma) est apparue en France depuis une dizaine d'années seulement. Elle s'attaque également aux autres alliacées (l'oignon, l'ail, la ciboulette et l'ail des ours - photo ci-contre). C'est une minuscule mouche (3mm) grisâtre, dont les larves sont jaune pâle (environ 5mm).

    Quoi faire en cas de trop grosse attaque?

    • Un voile anti-insecte à maille extrêmement fine, bien le placer pour ne pas que la mouche puisse passer et faire attention à ce que les feuilles ne touchent pas le voile sinon elle pourrait pondre au travers.
    • Couper les feuilles trop atteintes et les détruire pour éviter une prolifération future.

     

    Pour plus de photos et d'infos. sur les mineuses cf.:

    http://www.myrmecofourmis.fr/Les-mouches-mineuses-du-potager

    http://www.terrevivante.org/351-la-mouche-mineuse-du-poireau.htm

    Merci à eux!

     

    La teigne du poireau:

     

    La teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella en latin)  est un petit papillon de nuit (noctuelle) de 5 à 7 mm ailes non déployées, dont les chenilles se nourrissent de toutes les parties du poireau (feuilles et bulbes en creusant des galeries, en laissant des trainées blanches). Ces dernières s'attaquent aussi à d'autres espèces de la famille des alliacées (oignon, ciboulette, ail, ail des ours, échalote...), mais le poireau est son hôte de prédilection.

    Période à risque (l'envol des papillons): du printemps à fin septembre (si les températures sont favorables, celles supérieures à 10°).

    Pour en savoir plus sur la teigne (dont photos de ses dégâts potentiels) 

    http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/08-010.htm

    Merci à eux!

    Les mouches et papillons au potager

    Moyens de prévention:

    • Bonne association des cultures: poireaux / carottes, en effet le poireau éloigne la mouche de la carotte, tandis que la carotte éloigne la teigne du poireau. Le céleri protège également de la teigne.
      • On peut également mêler les carottes aux autres alliacées (à part l'ail qui est peu attaqué par les noctuelles et certains affirment que ce n'est pas une bonne association, mais les avis sont contradictoires. Dans le doute, préférez une association ail/fraisiers car l'ail les protège de la pourriture grise).
    • Semez vos poireaux sous châssis ou tunnels et ne les repiquez qu'après le mois de juin (d'avril à juin: premier vol des noctuelles). En effet, les larves et chenilles de la teigne préfèrent les jeunes plants (poireaux jusqu'à 2mois).
    • Ou bien utilisez un voile de protection pendant la période à risque.
    • Comme toujours la rotation des cultures évite une prolifération éventuelle la saison prochaine.
    • Pour dissuader la teigne de pondre, pulvérisez sur vos plants du purin de tomate ou de l'infusion de tanaisie (à renouveler tous les 4/5 jours pendant la période à risque).

    Moyens curatifs:

    • Couper les feuilles infestées, le poireau repoussera sans peine.
    • On peut utiliser des purins (tanaisie, prêle, fougère, rhubarbe, absinthe).

     

    La mouche de la carotte:

     

    La mouche de la carotte (Psila rosae, en latin) est une petite mouche noire longiligne de 4 à 5 mm de long. Elle pond au pied des plants, non seulement de carottes, mais aussi de céleris, persil, panais... c’est-à-dire de la famille des apiacées. Puis les larves blanchâtres font des galeries dans les racines (la carotte aura des stries brunes). Si l'attaque est sérieuse le plant jauni et flétri et cela peut causer la fin de la récolte.

    Les mouches et papillons au potager

    Période à risque: d'avril /mai à l'automne en plusieurs vagues d'assaut comme la teigne.

    - Photo ci-contre de la mouche de la carotte - © Sarefo -

    Moyens préventifs:

    • Bonne association des cultures:
      • poireaux / carottes comme ci-dessus. Les plantes aromatiques ou très odorantes peuvent aussi les perturber (aneth, coriandre, œillet d'Inde, mélisse...).
    • On peut épandre au moment des semis ou pendant les périodes à risque du marc de café et entre les rangs des feuilles de plantes répulsives comme la tanaisie, les fougères, la lavande...
      • On peut également introduire ces plantes à proximité (mais attention à la fougère et la tanaisie qui peuvent être envahissantes.).
      • L'absinthe a aussi un effet répulsif, mais il faut la planter plutôt isolée (à plus d'1m50) des autres légumes car elle inhibe la croissance des plantes (effet allélopathique). On pourra en faire une infusion non dilué pour faire fuir la mouche de la carotte, ainsi que d'autres insectes.

     

    Les mouches et papillons au potagerLes mouches et papillons au potager

    • Photo de gauche armoise ou absinthe commune (Artemisia vulgaris), photo ci-dessus autre espèce d'absinthe.

     

     

    • Les voiles de protection, ainsi que la rotation des cultures sont toujours d'actualité.

    Moyens curatifs:

    • Purin d'ail ou d'oignon non dilué à pulvériser sur les carottes (de 1 à 2 fois / semaine selon l'infestation).

     


     

    Bibliographie:

     

    • "Fertiliser et soigner son jardin par les plantes" de Joaquim Mayer, ingénieur agronome et Franz-Xaver Treml, expert en plantes aromatiques (Editions du Rouergue – 7 février 2018 –).

     

    • "Jardinez avec les insectes" de Vincent Albouy, entomologiste et jardinier bio (éd. De Terran - 2009 -) avec 80 fiches pratiques sur les insectes (comment les attirer et les contrôler en travaillant avec la nature est non contre elle).

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :